Selon les enseignements du Bouddha les maladies sont divisées en quatre classes.

*La première comprend des maladies relativement bénignes dont on se remettra, que l’on prenne ou non des médicaments.
*La deuxième concerne des maladies plus sérieuses, voire graves, mais dont la guérison reste encore possible à condition de prendre les remèdes appropriés. De nos jours, nous avons le choix entre de nombreuses procédures médicales modernes et efficaces, telles que l’acupuncture, la chirurgie, la radiothérapie, la chimiothérapie, etc.
*La troisième s’applique aux maladies qui ne répondent à aucun remède thérapeutique, celles dont on ne se remettra pas en utilisant de simples médicaments ou autres traitements médicaux. Il reste cependant possible de les soigner – et donc de recouvrer la santé- par la pratique de techniques spirituelles appropriées 
*La quatrième classe de maladies englobe celles qui possèdent une nature terminale irréversible déterminée par le karma. Lorsque le corps manifeste une telle maladie, la mort est inévitable et, quelle que soit la quantité de remèdes ou la procédure médicale employées, rien ne pourra la prévenir. En fait, dans ces cas-là, l’usage de médicaments- à l’exception des narcotiques contre la douleur- ne sert qu’à accroître les souffrances.

© 2023 par Sérénité. Créé avec Wix.com

  • Black Facebook Icon
  • Black Twitter Icon
  • Black Instagram Icon